Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

La Souna : 2ème fondement

 

2. La Sunna

Définition linguistique :

Sunna désigne en arabe la tradition (as-Sira) ou la voie (at-Tariqa) qu’elle soit bonne ou mauvaise.

Dans le verset coranique Allâh dit :

« Telle est la tradition d’Allah (Sunnnata Allâhi) appliquée aux générations passées. Et tu ne trouveras jamais de changement à la tradition d’Allah. (Sunnnata Allâhi al-Latî qad Khalat min Qablu wa lan Tajid li-Sunnati Allâh tabdila) » Sourate al-Fath verset 23

On retrouve ce terme dans le Hadith :

« Celui qui instaure en islam (Man Sanna fi l’islam) une bonne tradition (Sounnatane Hassana) en sera rétribué et recevra la rétribution de chaque personne l’ayant accompli sans que leur rétribution n’en soit diminuée […] » Rapporté par Muslim par la voie de ‘Abd Allâh al-Bajali

Définition terminologique :

Chez les Ousouliyounes (les savants des fondements) : Ce qu’a dit le Messager Salla Allâh ‘alayhi wa Salam et ce qu’il a fait et ce qu’ont appliqué ses Compagnons.

Chez l’Imam Mâlik la Sunna défini ce qui est rapporté authentiquement par voie notoire (Mutawatir) ou singulière (Ahad), aussi la Sunna Athariya rapportée par les Fatwas des Compagnons et ce qui est rapporté comme actions par les gens de Médine (‘Amal ahl ul-Madina) qui l’ont précédé. La Sunna Athariya sert d’explication à la Sunna du Prophète Salla Allâh ‘alayhi wa Salam.


 

Sa place dans l’Islam :

La Sunna est la 2ème source après le Qur-an.

L’obéissance et le suivi du Prophète ‘alayhi Salat wa Salam est un devoir.

Allâh Exalté Soit-Il a dit :

« Dis : «Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. Dis: «Obéissez à Allah et au Messager. Et si vous tournez le dos… alors Allah n’aime pas les infidèles ». Sourate Ali ‘Imran verset 31-32

« Ô les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement). » Sourate an-Nissa verset 59

Dans la tradition Prophétique :

Le Messager d’Allâh ‘alayhi Salat wa Salam a dit :

« Toute ma communauté (oummatî) entrera au Paradis sauf celui qui y renonce » Il fut dit : « Et qui y renoncera Ô Messager d’Allâh ? » Il a répondu : « Celui qui m’obéira entrera au Paradis et celui qui me désobéira a certes renoncé (au Paradis). » Rapporté par al-Bukhâri par la voie d’Abu Hurayra


  • La parole du Prophète est une révélation :

Allâh dit dans le Qur-ân au sujet du Messager d’Allâh ‘alayhi Salat wa Salam :

« …et il ne prononce rien sous l’effet de la passion; ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée. » Sourate an-Najm verset 3-4


 

  • Les types de Sunna :
  • La Sunna notoire (Mutawatira) :

C’est ce qui est rapporté par un ensemble (Jama’a) d’après un ensemble (min Jama’a) du Prophète Salla Allâh ‘alayhi wa Salam, du commencement (de la chaîne de transmission) à sa fin, qui fait que ce nombre n’aurait pu se réunir pour dire un mensonge.

Elle sert de preuve certaine (Yufid ul-‘Ilm), et c’est le degré d’authenticité le plus élevé dans la Sunna.

  • La Sunna singulière (Ahad) :

C’est ce qui n’a pas atteint le degré notoire (Mutawatir). Le Hadith authentique auprès des Malikites sert de quasi-certitude (adh-Dhân al-Ghâlib) pour qu’il soit appliqué. Ibn ‘Abd al-Barr dans at-Tamhid a dit qu’il sert pour le mettre en pratique mais pas pour le crédo (al-‘ilm). (yujib ul-‘amal wa la duna al-‘ilm)


 

  • La Sunna du point de vue de la transmission (as-Sanad)

Son degré d’authenticité diffère selon les chaînes d’une part ainsi que son contenu d’autre part (par erreur du transmetteur).

Elles sont catégorisées de la plus authentique à la plus faible par :

  • Sahih (authentique)
  • Hassan (Bonne)
  • Da‘if (faible).

 

  • Du point de vue de son énoncé (Matn)

Sunna Qawliya (Sunna dites) :

C’est celle qui est la plus rapportée, il s’agit de ce qui a été transmis comme parole du Messager d’Allâh Salla Allâh ‘alayhi wa Salam en différentes occasions et évènements.

Sunna Fi’iliya (Sunna faites) :

Ce sont les œuvres du Prophète ‘alayhi Salat wa Salam vues par les Compagnons (Sahabas) comme la façon de la prière, ainsi que pèlerinage, et ses relations sociales.

Sunna Iqrariya (Sunna transmise) :

C’est ce qui a été transmis par les Compagnons comme actions, paroles ou silence du Prophète ‘alayhi Salat wa Salam, et qu’ils ont appliqué à leur tour, car le Prophète ‘alayhi Salat wa Salam n’a pas fait une chose, ou dit une parole sans qu’elle n’ait de sens.

Comme lorsque le Prophète ‘alayhi Salat wa Salam a vu les éthiopiens jouer dans sa mosquée, son refus de manger du lézard…


 

  • Le nombre de Hadith al-Ahkam (hadith touchant le droit) :

Si l’on considère toute les versions répétées, les degrés d’authenticité confondus, la Sunna totalise plus de 800.000, a-Hadith, dont près de 11000 sont relatifs au droit, ils sont appelés a-Hadith ul-Ahkâm, il est nécessaire au savant des fondements de les connaître au préalable pour traiter de la jurisprudence.

Dans l’école Malekite :

  1. Les paroles et actes du Messager d’Allâh ‘alayhi Salat wa Salam, qui sont rapportées par chaîne de transmission, les degrés d’authenticité varient selon la chaîne de transmission.
  1. Il y a la Sunna Athariya rapportée les paroles, actes des Sahabas, les gens de Médine élèves des Sahabas, avec la coutume des Médinois en relation avec le droit.

Pour la 1ère méthode :

Il y a la Sunna rapportée par voie orale ou écrite et ceci par transmission authentique. Les élèves de l’Imam Malik, Ibn al-Majishoune à Médine et Ibn Wahb en Egypte se sont investis grandement sur cette voie, ainsi qu’Ibn Habib pour les Andalous même s’il est plus contemporain.

Pour la 2ème méthode :

Il y avait à leur tête ‘Abd Ar-Rahmân ibn al-Qassim pour les égyptiens

Yahya ibn Yahya al-Laythi a réuni ces deux méthodologies :

Chaque fois que Yahya ibn Yahya al-Laythi partait d’un cours d’ibn al-Qassim il lui disait : « Où vas-tu ? »

– il lui répondit : « Chez ibn Wahb. »

– ibn al-Qassim lui disait : « Craint Allah la plupart de ses hadiths ne sont pas applicables »
et ibn Wahb reprocha à ibn al-Qassim de privilégier son opinion.

Yahya ibn Yahya al-Laythi choisi la voie de la justesse, il dit : « Je suis ibn al-Qassim dans son opinion la plus juste, et je suis Ibn Wahb pour les athar (traditions) qui amènent à la bonne voie ». (Tartib al-Madarik du Qâdî ‘Iyâd, 387 volume 3)

Ecole Malekite

Leave a Reply