Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

Ibn al-Mâjishoune (m. 212H)

Ibn al-Mâjishoune

madiniyoune‘Abd al-Malik ibn ‘Abd al-‘Azîz ibn Abî Salama al-Mâjishoune

Son surnom est Abu Marwan

Ibn al-Mâjishoune était en son temps le Mufti de Médine.

Le Qâdi ‘Iyad dit : « c’est un Fâqih descendant d’un Fâqih. »

Mus’ab a dit : « ‘Abd Al-Malik était le Mufti des gens de Médine en son temps »

Sa maison était un lieu de science et un endroit réunissant les bienfaits à Médine.

Ibn al-Mâjishoune s’est instruit et versé dans le Fiqh auprès de son père, et Mâlik, Ibn Abi Hâzim, ibn Dinâr, ibn Kinana et Mughira.

Il a rapporté le hadith d’Ibn al-Munkadir, az-Zuhri, c’est également un transmetteur de l’Imam al-Bukhari et Muslim, Ibn Hanbal, ibn al-Madini et d’autres.

Ash-Shirazi a dit : « Il s’est versé dans le fiqh auprès de son père, ainsi que Mâlik, Ibn Abi Hâzim, Ibn Dinâr, Ibn Kinâna, al-Mughira… »

Ibn al-Mu’dhal, Sahnun et Ibn Habib ont été ses élèves, ces derniers le considéraient comme celui qui avait mieux compris Malik, celui qui était le plus versé, par rapport au reste de ces compagnons. Il est devenu aveugle à la fin de sa vie.

On lui a dit : « Pourquoi tu ne vas pas en Iraq pour qu’on te fasse une opération pour ta vu ? »

Il a décliné cette proposition en disant : « Je ne me séparerais pas de Médine ».

Nombreux sont ceux qui se sont instruit auprès de lui, parmi eux : Ahmad Ibn Mu’dhal, Ibn Habib, Sahnoun.

Il a laissé des ouvrages, dans le fiqh que rapporte Yahya ibn Hamâd as-Sijilmâssî, ainsi que des écrits sur les questions de crédo comme : « Rissala fi l’Imân », « Rissala fi al-Qadar », « ar-Rad ‘ala man Qâla bi-Khalqi l-Qurân », « al-Istita’a ».(m.212h ou 214h)


Pour voir d’autres biographies des savants de Médine –> : http://ecolemalekite.com/index.php/2015/11/23/les-medinois/

Ecole Malekite

Leave a Reply