Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

Fiqh et Faqih – Définition

al-FiqhFiqh et Faqih – Définition

  • Al-Fiqh :

« Le Fiqh est le savoir d’une chose, et sa compréhension.

[…] Le Fiqh à la base c’est la compréhension, on dit : « Il a été donné à un tel une compréhension de la religion (Fiqhâne fi ad-Dîn) c’est à dire une faculté de comprendre.

C’est en cela qu’Allâh a dit :

«  (Li-Yatafaqahu fi ad-Dîn)

…pour s’instruire dans la religion »

C’est-à-dire qu’ils deviennent savants par elle (la religion), et par ailleurs « wa Faqqâhahu Allâh » et l’invocation du Messager Salla Allâh ‘alayhi wa Salam à l’égard d’Ibn ‘Abâss qu’Allâh l’agrée lorsqu’il a dit :

« Ô Allâh enseigne lui la religion et donne lui la faculté dans l’interprétation

(wa Faqqihahu fi at-Ta-wil) »

C’est-à-dire donne lui la compréhension de son interprétation et son sens, Allâh a réalisé son invocation et il était parmi les plus versé des gens en son temps envers le Livre d’Allâh exalté soit-Il. »

Tiré de l’encyclopédie d’Ibn al-Mandhour, Lissan ul-‘Arab

  • Al-Fiqh :

Al-Fiqh peut signifier : S’intéresser (al-Ham), la perspicacité (al-Fatana)

Le savoir d’une chose, puis spécifiquement le savoir de la Shari’a (la Loi Sacré).

  • Dans la terminologie des savants des fondements (al-Uçuliyoune) :

C’est le savoir des jugements des branches de la Shari’a tout en connaissant les preuves détaillées. (Définition d’al-Hasfakî)

  • Définitions chez les Fouqahas :

L’apprentissage des branches de la religion (al-Furu’). (al-Hasfaki)

  • Pour les gens de la Haqiqa :

L’alliance de la science et de l’application. (al-Hasfaki)

  • Définition globale :

Le savoir des questions de la science sacrée.

Tiré du Qamus al-Fuqaha

 logo

Définition du Faqih :

Le savantissime, le perspicace (pluriel : Fuqaha)

Chez les Malekites :

– Celui qui occupe son temps par la vérification et l’apprentissage, ainsi que la Fatwa, même s’il est restreint à l’Ijtihâd.

Et aussi Faqih = Mujtahid (savant doué pour l’effort de recherche à partir des textes religieux).

Tiré du Qamus al-Fuqaha

Ecole Malekite

Leave a Reply