Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

Les Médinois (al-Madiniyyoune) – Leurs biographies

al-MadinaLes Médinois – al-Madiniyyoune

La génération des Médinois parmi les élèves et compagnons de l’Imam Malik ibn Anas, basé principalement sur Tarbib al-Madarik du Qâdî ‘Iyâd, ainsi que Siyar a’lam Nubala, Shajarat Nur uz-Zakiyya, ad-Dibâj al-Madhab…

logo

  • Ibn Nâfi’ as-Sâ-igh (m.186h) :

‘Abd Allâh ibn Nâfi’ as-Sâ-ïgh, son surnom est Abu Muhammad.

Ses maîtres : Mâlik ibn Anas, Muhammad ibn ‘Abd Allâh ibn Hassan, Usâma ibn Zayd al-Laythî, Ibn Abi Dhî-b, Dâwud ibn Qayss al-Farâ.

Ses disciples : Muhammad ibn ‘Abd Allâh ibn Numayr, Ahmad ibn Sâlih, Sahnoun ibn Sa’îd, Salama ibn Shabîb, al-Hassan ibn ‘Alî al-Khalâl

Il s’est versé dans le Fiqh auprès de Mâlik et a adopté sa méthodologie, il était le Mufti de Médine après lui.

Ahmad ibn Hanbal a dit : « Il était aligné à la pensée de Mâlik, et au fiqh des gens de Médine par la méthodologie de Mâlik, mais il n’était pas versé dans le Hadith, il était faible dans ce domaine ».

Son transmission est rapportée dans les 6 recueils de Hadith à part le Sahih d’al-Bukhâri.

Il avait des problèmes d’audition, et n’écrivait pas.

Il disait qu’il a côtoyé Malik pendant 40 ans et je n’ai rien écris de lui. Il mémorisait plutôt.

Ash-hâb a dit : « Je n’ai pas assistait à un cercle de science de Mâlik sans que Nafi’ n’y soit présent…».

Il a des exégèses dans le Muwatta que Yahya ibn Yahya al-Laythî a rapporté.

Il est décédé à Médine lors du mois de Ramadan (m. 186h)

logo

  • Ma’n ibn ‘Issa (m.196h) :

Ma’n ibn ‘Issâ ibn Yahya ibn Dinâr, son surnom est Abu Yahya.

Il est né après l’an 130 de l’hégire.

Il était le compagnon de Malik, ainsi que de Hurmuz (le shaykh de l’Imam Malik)

Il a rapporté (dans le Hadith) de : Mâlik, d’Ibn Abi Dhu-ayb, ibn Tahmâne, Mu’awiyya, Ibn Salah, Kharama ibn Bukayr, Abi Uways et d’autres.

Pour ceux qui ont rapporté de lui (le Hadith), il y a : Ahmad, Ibn Ma‘în, ibn al-Madini, al-Humaydi, Ishâq, ibn Mussa al-Ansari, Ibn Numayr, Ibrahim ibn al-Mundhir, Abu Bakr ibn Abi Shayba, Sahnune ibn Sa’id, ‘Abd Allâh ibn Ja’far al-Barmaki, Dhu-ayb ibn ‘Imama as-Sahimi, Abu Khaythouma et d’autres.

Selon ibn ‘Abduss : «  Il fait parti de ses plus anciens compagnons et ses plus grand. »

Yahya a dit : « il est Thîqa (digne de confiance), al-Bukhari et Muslim ont rapporté de lui ».

Abu Hatim ar-Razi a dit : « Le plus digne de confiance parmi les compagnons de Mâlik, et le plus sûre est Ma’n -Ibn Dinâr-, il m’est préférable à Ibn Nafi’ et Ibn Wahb »

Ma’in ibn ‘Issâ était le beau fils de l’Imam Malik. Il était de la seconde génération des compagnons de Malik parmi les Médinois, il était celui qui lisait le Muwatta à Rashid.

‘Ali ibn al-Madini a dit : « Ma’in ibn ‘Issa a extrait 40000 affaires juridiques qu’il a entendu de Mâlik qu’Allâh lui fasse miséricorde, il était de ceux qui fréquentait avec une grande assiduité Mâlik, il le questionnait et rédigeait beaucoup d’après lui. »

Il est un transmetteur de Bukhari et Muslim.

Shafi’i a dit : al-Humaydi m’a dit : m’a rapporté celui que ton œil n’en a pas vu de pareil : Ma’n ibn ‘Issâ. Ce qui indique son éminente position est ce qu’il a dit : « Mâlik ne répondait pas aux Iraquiens, jusqu’à que ce soit moi qui l’interroge. »

L’Imam al-Bukhâri a dit qu’il est décédé en l’an 196 de l’hégire. (m.196h)

Il est décédé à Médine en l’an 198h.

logo

  • ‘Abd Allâh Ibn Nâfi’ al-Asghar az-Zubayri (m.210h)

‘Abd Allâh ibn Nafi’ ibn Thâbit ibn ‘Abd Allâh Az-Zubayri ibn al-‘Awâm al-Assadi él-Qurashi, son surnom est Abu Bakr, il est connu sous al-Asghar.

Il a étudié auprès de Malik, c’était un juriste parmi les savants de Médine, il est plus jeune que Nafi’ ibn as-Sâ-ïgh, il fut le Shaykh d’Ibn Habib.

Il était un homme de bien, religieux mais n’était pas un juriste.

Az-Zubayr et son père était parmi les plus grands dévots de leur temps.

Ibn Ma’ine a dit : il est véridique, il est sans défaut. (dans la science du hadith)

Il est devenu muet à l’âge de cinquante ans.

Il fait parti des transmetteurs de l’Imam Muslim.

(m.210h selon al-Bukhâri ou m.216h selon az-Zubayr)

logo

  • Ibn Abi Hâzim (m. 182h)

Abi Hâzim Salama ibn Dinâr al-Faqîh al-A’raj

Son surnom est Abu Timâm.

Il est né en l’an 107 de l’hégire.

Ses maitres : Hurmuz, son père, al-‘Alâ ibn ‘Abd ur-Rahman, Zayd ibn Aslam, Suhayl ibn Abi Sâlih, Malik ibn Anas

Ses disciples : Wahb, Ibn Abi Uways, Qutayba, ‘Abd al-‘Aziz al-Uwayssi, Ibn Mahdi, al-Qâdî Hâroun az-Zuhri, ibn al-Madini, al-Qa’nabi, Yahya ibn Yahya at-Tamimi.

Il est de la 1ère génération des compagnons de Malik parmi les Médinois, il était parmi les érudits de Médine du temps de Malik0

Ibn Ma’in a dit à son sujet : « Véridique, digne de confiance, il n’a pas de défaut »

An-Nassa-ï a dit : « Il est sans défaut »

L’Imam Ahmad a dit : « Il était instruit dans le fiqh, après Mâlik  il n’y avait personne à Médine de plus versé que lui dans le Fiqh »

Une fois, un homme a interrogé l’Imam Mâlik sur une affaire, il n’y a pas répondu, l’homme lui a demandé « Qui dois-je interroger ô Abu ‘Abd Allâh ? (c-à-d : Ô Malik) »

il a répondu : « Abu Timâm (c-à-d : Ibn Abi Hâzim) ».

Il était le plus savant de Médine après l’Imam Malik, il est dit que Malik le consultait.

Il faisait parti des transmetteurs de l’Imam al-Bukhari et Muslim. (m.182h selon al-Bukhâri)

logo

  • Muhammad ibn Ibrâhim ibn Dinâr al-Juhanî (182h)

Muhammad ibn Ibrâhim ibn Dinâr al-Juhani al-Madini

C’est un enfant de Dinâr ibn Najâr, son surnom est Abu ‘Abd Allâh.

Ses Maîtres : Ibn Abi Dhi-b, Mussa ibn ‘Uqba, Yazid ibn Abi ‘Ubayd, Malik ibn Anas, Ibn Hurmuz.

Ses disciples : Ibn Wahb, Abu Mus’ab az-Zuhri, Muhammad ibn Maslama.

Ibn Dinâr faisait parti des premiers compagnons de Malik, et des plus anciens, il est de la 1ère génération des compagnons de Mâlik parmi les Médinois. Il était parmi les Mufti des gens de Médine avec Mâlik, ‘Abd al-‘Aziz ibn Abi Salama, il était un savant.

Ibn al-Qâcim a dit : « Il fait parti des plus grands compagnons de Mâlik »

Ibn Habib a dit : « Il était avec al-Mughira le plus versé des gens de Médine et il était digne de confiance. »

Ash-hab et ash-Shafi’i ont dit : «  Je n’ai pas vu parmi les compagnons de Mâlik plus versé qu’ibn Dinâr ».

Ash-Shirazi a dit : « Il s’est versé dans le fiqh avec Mâlik et ibn Hurmuz ».

Al-Bukhâri a dit : « Il est connu (ma’rouf) par le Hadith »

Il fait parti des transmetteurs d’al-Bukhâri.

Il est mort en l’an 182 de l’hégire.

logo

  • ‘Abd Al-‘Azîz ibn ad-Darâwardî (m. 187h) :

Abu Muhammad, ‘Abd Al-‘Aziz ibn Muhammad ibn ‘Ubayd Ibn Abi ‘Ubayd

Parmi ses maîtres : Hishâm ibn ‘Urwa, ‘Ubayd Allâh ibn ‘Umar, al-‘Alâ-u ibn ‘Abd ar-Rahman, Muhammad ibn Ishâq, ‘Umar ibn Yahya al-Mâzinî, Muhammad ibn ‘Abd Allâh ibn Hassan al-Mahdi et l’Imâm Mâlik.

Son nom fait référence à la région de Daraward se trouvant au Khurassan.

Il a côtoyé Malik et a rapporté de lui le hadith.

Ceux qui ont rapporté de lui : Ibn Wahb, Abu Nu’aym, al-Qa’nabi, Qutayba, Abu Mus’ab, Yahya ibn Yahya et d’autre11s.

Il fait parti des transmetteurs de Muslim et d’al-Bukhâri.

Ibn Abi Hâzim et al-Mus’ab ont dit : « Mâlik a approuvé la dignité d’ad-Darawardî (dans le Hadith)»

Il est décédé à Médine.

(m.186h d’autres ont dit 185, d’autres 187h)

logo

  • Isma’il ibn Abi Uwayss (m.217h) :

‘Abd Allâh ibn ‘Abd Allâh ibn Abi Uwayss ibn Abi ‘Âmir al-Asbahi

Son surnom est Abu ‘Abd Allâh comme rapporte al-Bukhâri, et Abu Khaythouma comme le rapporte al-Jurjânî.

C’est le cousin de l’Imam Mâlik.

Il rapporte d’Ibn Shihâb, ibn al-Munkadir, Hishâm, ‘Urwa et d’autre.

Ceux qui ont rapporté de lui : Al-Qa’nabi et d’autre.

Ahmad ibn Hanbal et Abu Dawoud l’ont approuvé (dans le hadith), quand à Ibn al-Madini il l’a affaibli, cependant il a précisé qu’il était un bienfaisant, une autre fois il a dit qu’il était digne de confiance.

Il a rapporté de Malik de nombreux Hadith, sa jurisprudence. (m.216h ou m.217h)

logo

  • Muhammad ibn Mutarif (m.220h) :

Abu Mus’ab Mutarif ibn ‘Abd Allâh ibn Mutarif.

Il a entendu Zayd ibn Aslam, Aba Hâzim, Muhammad ibn al-Munkadir, al-Mubarak, Yazid ibn Hâroun, Ibn Abi Yahya, ‘Issâ ibn Yunus, ‘Ali ibn ‘Iyâsh.

Abu Hâtim a dit : « Il est digne de confiance »

Ibn Ma’in, an-Nassâ-ï, al-Bazâr, ibn as-Sukrî : « Il n’a pas de défaut »

Ibn Raqqî a dit : « On a pris son Hadith car ce son des dignes de confiances ont rapporté de lui ».

Il a un livre recueillant les Fatwa de Mâlik.

Il a côtoyé Malik pendant 20 ans, il a étudié aussi avec ibn al-Majishoune, son âme est revenu à Allâh à Médine. (m.220h)

logo

  • Habib ibn Abi Habib (m.228h) :

Son nom est Abi Habib Marzouq, d’autre ont dit Razin.

Il était de scribe de Mâlik et son lecteur, et par sa lecture les gens ont entendu le Muwattâ. C’est un Médinois qui a émigré en Égypte, certain le considère comme parmi les Malikite d’Egypte car il y est décédé. Il rapporte de Mâlik le fiqh, le Muwatta et de nombreux a-hadith.

Ahmad ibn Hanbal, ibn Ma’in, an-Nassa-ï l’ont affaibli dans le hadith.

Al-Qâdî ‘Iyad a été interrogé à son sujet sur le hadith, il a répondu qu’il n’était pas quelqu’un dans ce domaine.

Mus’ab rapporte qu’il était à la droite d’Ibn Abi Habîb, et ce dernier était à droite de l’Imam Mâlik. Il lisait quotidiennement deux folios ou deux folios et demi. A chaque cercle d’audition, chacun lui donnait deux dinârs, Mus’ab lui donnait plus.

Les disciples recherchant la science de Mâlik recherchaient sa proximité pour tout les a-hadith qu’il avait entendu de lui, afin de leur retransmettre. Certain lui ont même donné mille dirham pour cela comme Yahya Ibn Yahya al-Laythî, il lui a retransmis mille a-hadith.

Il est décédé en l’an 228 de l’hégire, en Egypte.

logo

  • ‘Uthman ibn ‘Issa Ibn Kinana (m.186h) :

Son surnom est Aba ‘Amrou. ‘Uthman ibn ‘Issa ibn Kinana, Kinana est le servant de ‘Uthman ibn ‘Affan.

Il s’est versé auprès de l’Imam Malik.

Parmi ses élèves : Mutarif ibn ‘Abd Allâh, Abâne ibn ‘Issâ ibn Dinâr.

Ibn ‘Abd Al-Bar a dit : « Il fait parti des Fuqaha Médinois, il a pris de Mâlik, son opinion l’a dominé, dans le hadith on n’a pas d’évocation de sa part ».

Ibn Bukayr a dit : « Il n’y avait pas auprès de Mâlik plus méticuleux qu’Ibn Kinâna ».

Yahya a dit : « Ibn Kinâna s’asseyait à la droite de Mâlik et ne se séparait pas de lui »

Ibn Mufrij et ibn al-Qurtubî ont dit : « Ibn Kinâna est décédé en l’an 186h »

Quand à Sahnun et Ibn al-Jazâr, ils ont indiqué l’an 185. Il est décédé à la Mecque en état de pèlerinage.

logo

  • Al-Mughira ibn ‘Abd ar-Rahman al-Makhzoumi (m. 186h) :

Hâshim ibn ‘Abd ar-Rahman ibn al-Hârith al-Makhzoumi al-Madini

Il est né en l’an 124 de l’hégire.

Parmi ses maîtres : Son père, Hishâm ibn ‘Urwa, Abu Zinâd, Yazid ibn Abi ‘Ubayd, l’Imâm Malik.

Bon nombre ont rapporté de lui : Son fils ‘Abd ur-Rahman, ‘Iyâsh, Mus’ab ibn ‘Abd Allâh, Yahya ibn Bukayr, Ibn Mahdi.

Il fait parti de la 1ère génération des compagnons de Malik parmi les Médinois, son rang était élevé dans la science, au temps de Mâlik il émettait la Fatwa comme le rapporte Ibn Bukayr. Az-Zubayr a dit : « Al-Mughira était le Fâqih de Medine après Malik ».

Il a décliné le poste de Qâdî que lui a proposé le Calife de l’époque Haroun ar-Rashid.

Il est décédé en l’an 186 de l’hégire.

Aussi  parmi les médinois :

  • Zakarya ibn Manthour ibn Tha’laba
  • ‘Uthmân ibn Ad-Dahâk
  • Sa’id ibn Sulaymân al-Musâhiqî
  • Sulayman ibn Bilâl
  • Yahya ibn Kathir ibn Darham

→ Voir aussi la biographie disponible d’Ibn al-Majishoune le Mufti des Médinois : http://ecolemalekite.com/index.php/2015/10/09/bio-des-eleves-de-limam-malik-ibn-al-majishoune/

Ecole Malekite