Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

Biographies : Les Égyptiens (al-Masriyoune)

egypt-hd-desktop

Biographies : Les Égyptiens (al-Masriyoune)

La génération des Égyptiens parmi les élèves et compagnons de l’Imam Malik ibn Anas, basé principalement sur Tarbib al-Madarik du Qâdî ‘Iyâd, ainsi que Siyar a’lam Nubala, Shajarat Nur uz-Zakiyya, ad-Dibâj al-Madhab…

Ne vous inquiétez pas, la biographie d’Ibn al-Qacim ainsi que d’Ibn Wahb sont déjà présente sur le site, bonne lecture : )


Ash-hâb ibn ‘Abd ul-‘Aziz (m.204h) :

Il est né en 140 de l’hégire selon un avis, un autre évoque l’an 150 de l’hégire.

  • Son nom complet est : Abu ‘Amru Ash-hab ibn ‘Abd al-‘Aziz ibn Dawud ibn Ibrahim al-Qayssi al-‘Amiri al-Ju’di al-Misri (l’Egyptien)

Son prénom est Miskîne, et Ash-hab et son surnom.

Il s’est instruit auprès de :

  • Mâlik
  • al-Layth
  • Fudayl ibn ‘Iyad
  • Sulayman ibn Bilâl
  • ad-Darawardi
  • Nafi’.

Ash-Shirazi a dit : « Il s’est instruit auprès de Malik, ainsi qu’auprès des Médinois ainsi que des Égyptiens ».

Ses élèves :

  • Al-Hariht ibn Miskine
  • Sahnoun ibn Sa’d, et d’autres.

Il fait parti de ce qu’on appelle la génération moyenne des compagnons de Malik parmi les Égyptiens, c’était un Faqih de l’école Malékite. A lui est revenu le leadership de l’école Malékite en Égypte après Ibn al-Qacim.

En Égypte, l’Imam Ash-hab et l’Imam ash-Shafi’i se côtoyaient.

D’ailleurs l’Imam Ash-Shafi’i dit à son sujet :

« L’Égypte n’a pas sorti quelqu’un de plus versé (afqah) qu’Ash-hab… »

Il a dit également :

« Le plus versé des compagnons de Malik parmi les Égyptiens est Ash-hab, le plus versé des compagnons de Malik parmi les Médinois est Ibn Dinâr ».

  • Ses ouvrages :

L’Imam Ash-hab a rapporté ses auditions « Sama’ » d’ailleurs Ibn Wahadh dit : « Les auditions rapporté d’Ash-hab sont proche des auditions d’Ibn al-Qacim, et le nombre de ce qu’il rapporte par audition est de l’ordre de 22 ouvrages ».

Il a rédigé de même une Mudawanna qu’ont rapporté ses disciples.

Il a de même rédigé un livre sur la divergence au sujet d’al-Qassâma.

Il a de même un livre sur les mérites de ‘Umar ibn ‘Abd al-‘Aziz.


egypt-banner

‘Abd Allâh Ibn ‘Abd al-Hakam (m.214h) :

  • Son nom complet est : Abu Muhammad ‘Abd Allâh ibn ‘Abd al-Hakam ibn A’yan ibn al-Layth – qui était le serviteur d’Ibn ‘Affan qu’Allâh l’agrée-.

Il est né en Égypte l’an 155 ou 156 de l’hégire.

Ibn ‘Abd al-Hakam a étudié auprès de :

  • Malik ibn Anas
  • al-Layth
  • Bakr ibn Mudar
  • al-Qa’nabi
  • ibn ‘Aliya
  • Ibn ‘Uyayna
  • Ibn Wahb
  • Ibn al-Qacim
  • Ash-hab.

Ses disciples :

Ses enfants : Muhammad, ‘Abd ar-Rahman, ‘Abd al-Hakam, Sa’d

  • Rabi’ ibn Sulaymân
  • Ibn Mawwaz
  • Ibn Habib
  • Ahmad ibn Salah

Ibn ‘Abd al-Hakam est parmi les éminents compagnons de Malik parmi les Égyptiens, après Ash-hab à lui est revenu le leadership de l’école Malékite en Égypte, d’ailleurs Ibn al-Qacim, Ash-hab ainsi qu’Ibn Wahb recommandaient qu’on étudie auprès de lui. Il était un pieu, digne de confiance, expert de l’école de Malik, il a reçu les éloges de savants.

Ash-Shirazi dit : « Il était le plus connaisseur des différentes variantes paroles de Malik ».

Bishr ibn Bakr dit  :

« J’ai vu Malik en rêve qui m’a dit : « Dans votre pays il y a un homme qui s’appelle Ibn ‘Abd al-Hakam, prenez de lui car en effet il est digne de confiance ».

Il est de ceux qui ont travaillé l’école de Malik et a participé à son expansion.

Ibn Hibban a dit :

« Il est de ceux qui se sont noué à l’école de Malik, et a pu extraire des affaires à partir des fondements, Ibn Wara a d’ailleurs dit : « Il était le Shaykh des gens de l’Egypte ».

  • Ses ouvrages :

Il a rédigé de nombreux ouvrages, parmi eux :

Ses auditions qui sont en trois catégories :

  • Mukhtaçar al-Kabir
  • Mukhtaçar as-Saghir
  • Mukhtaçar al-Awssat

Ainsi que :

  • Rissala al-Qadâ
  • Kitab al-Manâssik

egypt-banner

Sa’id ibn Kathir ibn ‘Issa ibn Muslim al-Ansari (m.226h)

Son nom est : Abu ‘Uthman, Sa’id ibn Kathir ibn ‘Uffayr ibn Muslim al-Ansari al-Misri

Il est en l’an 147 de l’hégire

Parmi ses maîtres : Malik ibn Anas, al-Layth ibn Sa’d, ibn Lahi’a, Ya’qoub ibn Ibrâhim, ibn Wahb

Ses disciples : al-Bukhâri, Muslim, an-Nassâ-ï, Ruh ibn al-Farj, Muhammad ibn Ishâq, et de nombreux autres.

Il était un des compagnons de Malik parmi les Égyptiens, il a occupé la fonction de Qâdi en Égypte, la science du Hadith a prédominé dans sa vie, dans la science des transmissions il était une référence.

Al-Hakim dit de lui qu’aucun en Égypte n’a réuni autant de science que lui.

Le Qâdi ‘Iyad : 

« La science est resté très longuement dans sa demeure, de sa formation sont sorti Muslim, an-Nassa-ï… Il était digne de confiance, un Imam, parmi ceux qui ont un savoir océanique.  »

***

Yahya ibn Ma’ine a dit :

« J’ai vu en Égypte trois choses étonnantes : Le fleuve du Nil, les pyramides, et Sa’id ibn ‘Uffayr ».

Al-Wassiti disait qu’il était un savant des filiations ainsi que des récits, il composait beaucoup de poésie, il s’appliquait beaucoup à l’approfondissement, peu lui était semblable, sa transmission était exact.


egypt-banner

‘Abd ar-Rahma ad-Dimyâtî (m.226h)

Son nom complet est : Abu Zayd ‘Abd ar-Rahman ibn Abi Ja’far ad-Dimyati

Il s’est versé auprès de : Malik, Ibn Wahb, Ibn al-Qacim, Ash-hab, Mutarif, Ibn al-Mâjishune, Ibn Nafi’.

Parmi ses disciples : Yahya ibn ‘Umar, Walid ibn Mu’awiya, ‘Ubayd ibn ‘Abd ar-Rahman.

‘Abd ar-Rahman ad-Dimyati était de ce qu’on appelle la petite génération des compagnons de Malik parmi les Egyptiens, il a rapporté des plus grands compagnons de Malik comme cité précédemment.

Il (ad-Dimyati) dit :

« Nous allions voir Fudayl pour entendre de lui, alors qu’il ne voulait pas sortir à nous. Nous avons alors demandé à une personne qui était avec nous, doté d’une belle récitation coranique de lire. A ce moment il est sorti à nous tout en pleurant, les larmes ayant mouillé sa barbe, et nous a dit :

« Qu’ai-je et qu’avez-vous ? Vous m’avez lésé, est-ce la science que vous désirez tandis que vous la délaissé par Allâh : Le Livre d’Allâh (c-à-d : la science coranique). ».

  • Ses ouvrages :

Il rapporte des auditions d’Ibn al-Qacim, d’Ash-hab, d’ailleurs c’est la base essentiel de son ouvrage intitulé « ad-Dimyatiyya ».


egypt-banner

Asbagh (m.224h) :

Son nom complet est : Asbagh ibn al-Faraj ibn Sa’id ibn Nâfi’

Il a voyagé à Médine pour s’instruire auprès de Mâlik, mais il y est arrivé le jour de sa mort.

Il a côtoyé Ibn al-Qâssim, Ash-hâb, Ibn Wahb, et s’est instruit auprès d’eux dans le fiqh. Il était parmi les plus savant d’Égypte, il eut comme disciple Ibn al-Mawâz, Ibn Habîb, il était l’un des plus versé sur les avis de Mâlik, il a un ouvrage sur ce qu’il a entendu par audition d’Ibn al-Qacim. Il est décédé en Égypte.


Parmi les égyptiens on peut citer aussi :

  • Sa’d ibn ‘Abd Allâh ibn Sa’d al-Ma’afirî
  • Zayd ibn Shu’ayb ibn Rukayb al-Mu’afiri puis al-Khâmiri
  • Tulayb ibn Kâmil al-Lakhmî
  • Abu Samah ‘Abd Allâh ibn Samah
  • Khalid ibn Humayd Abi Tha’laba
  • Yahya ibn Azhar Abu ‘Abd Allâh Mawla Quraysh
  • Mussa ibn Maslama ibn Abi Maryam Mawla Abi as-Dabî’

 

Ecole Malekite