Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

Sadd ad-Dharâ-i‘ – 9ème fondement de l’école

La prévention des conséquences fâcheuses

(Sadd ad-Dharâ-i‘)

facegfx-vector-construction-warning-signs-background-design-vector-039ème fondement de l’école Malekite


 

  • Définition d’adh-Dharâ-i‘ (les conséquences fâcheuses) :

Ibn al-Mandhour dans « Lisân ul-‘Arab » a dit :

« ad-Dhari’a = le moyens, et certes on relie untel par adh-Dhari’a, c’est-à-dire un lien par une liaison, et son pluriel est Dharâ-i’ ».


  • Définition terminologique de Dharâ-i‘ :

Ash-Shatibi a dit : « Sa réalité : une entremise de ce qui est un profit vers une conséquence fâcheuse. »


  • Les arguments de Sadd ad-Dharâ-i’ :

Al-Qarafi dans « Tanqih al-Ussul » a dit :

« adh-Dhari’a : C’est l’entremise d’une chose. Sa signification est : une partie d’une chose menant à sa conséquence fâcheuse, dès lors que l’action de base est le moyen menant à une conséquence fâcheuse, on empêche alors de faire cette action de base. Ceci est l’école de Mâlik qu’Allâh lui fasse miséricorde. »


  • Dans le Qur-an :

Allâh qu’Il soit glorifié dit :

« N’injuriez pas ceux qu’ils invoquent, en dehors d’Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance. De même, Nous avons enjolivé (aux yeux) de chaque communauté sa propre action. Ensuite, c’est vers leur Seigneur que sera leur retour; et Il les informera de ce qu’ils œuvraient. » Sourate al-An‘am verset 108

Allâh a interdit aux musulmans d’insulter ceux que les polythéistes prennent comme divinité, pour que les polythéistes ne trouvent pas le moyen d’insulter Allâh exalté soit-Il à leur tour.


  • De la Sunna :

Le Messager d’Allâh Salla Allâh ‘alayhi wa Salam a dit :

« Que personne ne pointe son arme à l’encontre de son frère, car il ignore la possibilité que le Démon lui force sa main, et par conséquence il tombera dans une fosse de l’enfer. » Al-Bukhari et Muslim par la voie d’Abu Hurayra

Le Messager ‘alayhi Salat wa Salam a interdit de pointer son arme vers son frère même si c’est pour blaguer, car il y a là, un moyen en apparence de faire du mal à un musulman, et ceci est défendu.


  • Les conditions de Sadd adh-Dharâ-i’ :

  1. Que cette action de base a en soit un moyen de mener à une conséquence fâcheuse.
  2. Que le côté négatif de l’action de base domine sur son côté positif, c’est-à-dire qu’à contrario si le côté positif domine sur le côté négatif, en conséquence l’action de base ne sera pas défendu et le moyen ne sera pas à évité.
  3. Que l’action menant à la conséquence fâcheuse mène à de nombreuses conséquences négatives.

  • Les types de Sadd adh-Dharâ-i’ :

Celui qui fait l’objet d’une unanimité : Comme le fait de ne pas insulter les idoles des polythéistes pour éviter en conséquence qu’il insulte notre Seigneur à son tour…

Qui est à abolir à l’unanimité (Couper le mal à la racine) : Comme le fait de cultiver des vignes en vue d’obtenir du vin, habiter dans un lieu malsain où les possibilités de tomber dans la fornication sont fortes.

Celui qui fait l’objet de divergence : La vente dite d’al-Âjâl qui est un moyen pouvant mener à une conséquence négative auprès des Mâlikites mais qui ne l’est pas chez d’autres.

 

Ecole Malekite