Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

Les Irakiens (al-‘Iraqiyyoune)

BaghdadLes élèves de l’Irak (al-‘Iraqiyyoune)

La génération des Irakiens parmi les élèves et compagnons de l’Imam Malik ibn Anas, ainsi que les générations des élèves des élèves, basé principalement sur Tarbib al-Madarik du Qâdî ‘Iyâd, ainsi que Siyar a’lam Nubala, Shajarat Nur uz-Zakiyya, ad-Dibâj al-Madhab…

Dans le même sujet lire aussi l’article : L’école Malekite en Irak


Ibn Mahdi :

‘Abd ar-Rahman ibn Mahdi ibn Hassân al-‘Anbarî, Abu Sa’id, il était probe (Thiqa).

Ibn al-Madini disait :

« Je n’ai pas vu un plus savant qu’Ibn Mahdi, il l’a entendu (le hadith) de Malik, Shu’ba, et d’autre, il privilégiait l’avis de Mâlik il est décédé à Bassora. » (mort en  l’an 198 de l’hégire)


 

Al-Qa’nabi :

‘Abd Allâh ibn Maslama ibn Qa’nab, c’est un Médinois qui s’est installé à Bassora, il a rapporté de Layth (ibn Sa’d), et d’ad-Darâwardî, et il a rapporté beaucoup de Mâlik, il s’asseyait à sa droite, d’ailleurs il est l’un des rapporteurs les plus sûres d’après Malik. Il était le maître de l’Imam al-Bukhâri. (mort en l’an 222 de l’hégire)

Une biographie plus détaillé suivra inchaallâh…


Abi Ayoub Sulayman ibn Bilâl :

Il a étudié à Médine, avec la génération venant après l’Imam Malik, il est devenu Qâdî à Baghdad auprès du Calife ar-Rashid, il est décédé auprès de lui. Ce dernier lui a fait la prière mortuaire. Il est décédé 3 ans avant Malik. (mort en l’an 176 de l’hégire)

On peut citer aussi parmi les postérieurs :

La famille de Hamâd ibn Zayd :

C’est une famille très connu pour leur science, elle était une renommé d’orient à l’occident, ils ont contribué grandement à l’essor de l’école Malikite en Iraq, cette famille a transmis la science de génération en génération durant 300 ans de leur ascendant Hamad ibn Zayd au dernier d’entre eux connu pour la science Ibn Abi Ya’ala.

Isma’il al-Qâdî :

Al- Baji a dit : « Personne n’a atteint ce degré –d’Ijtihad- après Mâlik à part Isma’il al-Qâdî ».

Abu Bakr al-Abhari :

Le Shaykh des Malikites en Iraq, le Hafidh, le pieu, le récitateur, il est Abu Bakr Muhammad ibn ‘Abd Allâh ibn Muhammad at-Tamimî.

Il a rapporté de l’Imam Abu Dawoud et de beaucoup d’autres, auteur de nombreux ouvrages de grande importance, il avait de grande chaîne de transmission et il était très versé en jurisprudence.

Ibn al-Baqillani a étudié un certain temps avec son Shaykh, au point que l’Imam al-Abhari considérait comme un ami. Vers la fin de sa vie l’Imam Abu Bakr al-Abharî a fait un dont de 3000 mithqal d’or qu’il a partagé à ses élèves, avec le monde qu’il y avait, il a donné 100 mithqal à Ibn al-Baqillani car il l’avait marqué par sa brillance dans les sciences et son adab, comme le rapporte le Qâdî ‘Iyad dans Tartib al-Madarik. (mort en l’an 375 de l’hégire)

Al-Qâdî Al-Hassan ibn al-Qassâr (m.398h) :

‘Ali ibn ‘Umar ibn Ahmad Abu al-Hassan, le juriste Malikite, célèbre sous al-Qassâr, il a étudié auprès d’al-Abhari, il a un livre sur les questions de divergences, il était Ousouli, Argumentateur, il occupé la fonction de juge à Baghdad »

Ibn al-Jalâb (m.378h) :

‘Ubayd Allâh ibn al-Hussayn ibn al-Hassan, Abu al-Qâssim, de Bassora, il a étudié auprès d’al-Abhari, il était parmi les plus versé des compagnons d’Al-Abhari.

Al-Qâdî ‘Abd ul-Wahab (m.422h) :

Al-Qâdî ‘Abd al-Wahab ibn ‘Alî ibn Nasr, Abu Muhammad al-Faqîh al-Maliki, de Baghdad, il était digne de confiance, il excellait dans le débat argumentatif, il a de nombreux ouvrages sur les différents domaines du Fiqh, il a écrit sur le Madhab –Maliki- , la divergence, l’Ussul, et d’autres très profitable. Il s’est rendu en Egypte vers la fin de sa vie, où il y est décédé.

Ecole Malekite