Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

al-‘Ashmawiya : Les annulatifs de l’ablution

al-‘Ashmawiya : Les annulatifs de l’ablution

wudu

Bismi Llâhi r-Rahmani r-Rahim

Le Shaykh l’Imam, le savant, l’érudit, ‘Abd ul-Barry al-‘Ashmâwiy ar-Rifâ‘îy qu’Allâh exalté soit-Il lui accorde Sa Miséricorde a dit :

Des amis m’ont sollicité afin de composer une introduction juridique sur l’école de l’Imam Malik ibn Anas qu’Allâh l’agrée, j’ai répondu favorablement espérant par là une rétribution Divine.


Chapitre : Les annulatifs des ablutions (Bab : Nawâqidi l-Wudu-ï)

Sache, qu’Allâh L’Exalté te raffermisse que les choses qui annulent les ablutions sont de deux sortes :

  1. Les souillures accidentelles (al-Ahdâth)
  2. Les causes d’impuretés (Asbâbi Ahdâth)
  • Les souillures accidentelles (Al-Ahdath) sont cinq :

Trois d’entre elles résultent de la partie génitale (al-Qubul) et sont :

  1. Le liquide prostatique (Al-Madhyu)
  2. Le liquide visqueux sortant après l’urine (Al-Wad-yyu)
  3. L’urine (Al-Bawlu)

Les deux restantes résultent du postérieur (ad-Dubur) et sont :

  1. Les excréments (al-Gha-ït)
  2. Le pet (ar-Riyh)
  • Quant aux causes d’impuretés (Asbâb ul-Ahdath) il s’agit entre autre du sommeil (an-Nawm) qui est de 4 sortes :

  1. Long et lourd (Tawil Thaqil) : il annule les ablutions.
  2. Court et lourd (Qassir Thaqil) : il annule les ablutions également.
  3. Court et léger (Qassir Khafif) : il n’annule pas les ablutions.
  4. Long et léger (Tawil Khafif) : il est méritoire de refaire les ablutions.

Parmi les causes (Asbab) qui annulent les ablutions :

La perte de la raison (Zawâl ul-‘Aql) par :

  1. La folie (al-Junun)
  2. L’évanouissement (al-Ighmâ)
  3. L’ivresse (as-Sukr)

L’ablution s’annule aussi par :

  1. L’apostasie (ar-Ridda)
  2. Le doute (Shakk) sur les souillures accidentelles (al-Ahdath)
  1. Le toucher du sexe (massi adh-Dhakar) avec :
  • L’intérieur de la paume (Bi Batini l-Kaff)
  • ou l’intérieur des doigts (bi Batini l-Assabi’)
  • ou leurs côtés (aw Janibihima), même avec un doigt en plus (dû à une malformation) s’il ressent (Hassa) la sensation du toucher.

  • Aussi, l’ablution s’annule par la caresse (al-Lamss) qui est de 4 catégories :
  1. Qu’il ait voulu par là le désir (al-Ladha) et l’ait trouvé (wa wajadaha), il doit alors refaire l’ablution.
  2. Qu’il ait trouvé le désir sans l’avoir recherché, il doit quand même refaire l’ablution.
  3. Qu’il ait recherché le désir sans l’avoir trouvé, il doit refaire l’ablution.
  4. Qu’il n’ait pas recherché le désir et ne l’ait pas trouvé, alors il n’a pas à refaire l’ablution.

  • L’ablution ne s’annule pas (là yanetaqidu al-Wudu) en touchant :

  1. Le fessier (ad-Dubur)
  2. Les testicules (al-Unthayayane)
  3. La vulve (Farji saghira)
  4. Le vomissement (al-Qayy-i)
  5. La viande de chameau (Lahm al-Jazour)
  6. L’incisiothérapie (Al-Hijama)
  7. La perte de sang (que ce soit par blessure ou intervention médicale)
  8. Ni par le fait de rigoler en pleine prière (al-Qahqaha fi Salat)
  9. Si la femme touche son sexe, par contre si elle pénètre son doigt à l’intérieur elle est tenue de refaire son ablution. *(pour ce dernier, l’Imam ash-Sharnubi qui a commenté al-‘Ashmawiya a précisé que c’était Haram=interdit)

Et Allâh est plus savant. Wa llâhu a’lam.

Ecole Malekite