Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

an-Nassiha de l’Imam ad-Dawoudi (m.402h)

an-Nassiha de l’Imam ad-Dawoudi (m.402h)

tlemcenAn-Nassiha fi Sharh al-Bukhari (trad : le bon conseil dans le commentaire du Sahih al-Bukhâri) de L’Imam ad-Dawudi (402h)

  • Qui est Ahmad ibn Nassr ad-Dawoudi ?

Son nom complet est Abi Ja’far ahmad ibn Nassr ad-Dawoudi.

Sa date de naissance est méconnue. Il est originaire de M’sila ou Biskra d’après d’autres biographes dans l’actuelle Algérie, puis il est parti à Tarabuls (Tripoli) en Libye où il a commenté le Muwatta de l’Imam Mâlik, par la suite il s’est installé à Tlemcen (en Algérie).

Le parcours de l’Imam ad-Dawoudi est atypique, on ne lui connait pas beaucoup de Shouyoukh, cependant Allâh lui a donné le don de la compréhension, il était versé dans le Fiqh et les fondements dans lequel il a composé « al-Wa’iy fi al-Fiqh », « Kitâb al-Ussul », ainsi que la science du Hadith.

Il était une grande figure du droit Malekite au Maghreb, ainsi que du Hadith. Les savants de Qayrawan était en froid avec lui, malgré qu’il leur envoyait des lettres.

De nombreux Shouyoukh, ont profité de sa science tel qu’Abu ‘Abd Allâh al-Buni, Abu Bakr ibn Shaykh Ibn Muhammad ibn Abi Zayd, Abu ‘Ali ibn al-Wafa, al-Barqî.

Il est décédé à Tlemcen en l’an 402 de l’hégire.

  • Son commentaire d’al-Bukhari dans les grandes lignes :

An-Nassiha fi Sharh al-Bukhâri « Le bon conseil dans le commentaire d’al-Bukhâri ».

Il a été écris il y a plus de 1000 ans. Il est le tout 1er à avoir commenté le Sahih d’Al-Bukhâri, avec son contemporain l’Imam al-Khattabi (m. 388h). Les plus grands commentateurs du Sahih al-Bukhari, se sont basés sur son commentaire tel qu’Ibn Battâl, Badr ud-Dîn al-‘Ayni le Hanafi, Ibn Hajar al-‘Asqalani, al-Qastallani et d’autres Muhadithine comme le Qâdî ‘Iyad.

Sa méthodologie dans son commentaire, est de définir les termes linguistiques étranges ou difficiles, il a participé également à transmettre la bonne prononciation des mots, en indiquant chaque voyelles pour certains terme complexe, ce qui beaucoup a aidé les commentateurs d’al-Bukhari, tel qu’Ibn Hajar al-‘Asqalani.

Lorsqu’un transmetteur dans un hadith est confus dans sa transmission, il apporte son analyse du Hadith. L’éclaircissement de personne dans le Hadith non mentionné nommément, avec son enquête il trouve de qui il s’agit. Il expose le pourquoi du comment des différentes variantes du Hadith. Sur les a-Hadith étant relatif aux droits il y extrait les jugements juridiques, il apporte les différents points de vue, et les arguments les plus prépondérants. Ibn Hajar al-‘Asqalani dans al-Fath al-Bari est un de ceux qui l’a bien étudié et en a profité, il lui arrive de le reprendre sur certains désaccords d’ordre linguistique ou de détails dans le Hadith.

Ecole Malekite