Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

Terminologie des 5 statuts juridiques – Ahkam ul-Fiqhiya

ahkam-fiqhi

Terminologie des 5 statuts juridiques – Ahkam ul-Fiqhiya

L’équipe Ecole Malekite vous propose un article sur la terminologie des 5 statuts juridiques, qu’on appelle dans le jargon juridique « Ahkam al-Fiqhiya ».

Al-Wajib :

  • La définition linguistique de Wajib :
  1. Wajib, Yajib, Wujubane, Wajibata = Nécessaire, obligatoire (Lazim)
  2. Et Wajab, Yajib, Wajba = Chuter (Saqat)
  3. Également le sens de : Cacher (Wajabat ash-Shamss Wajabane, Wujubane Ghâ-ib (caché).

Dans notre sujet il s’agit du 1er sens : Lazim qui veut dire : Nécessaire, obligatoire

  • La terminologie chez les Malekites :

Ibn Rushd a dit :

Ce qui est interdit pour son délaissement, et il fut dit à ce propos : « Ce dont Allah a mise en garde pour son délaissement » et ce qui sera remplacé par son délaissement est un châtiment… » Al-Muqadimate 1/63

  • Les synonymes de Wajib chez les Malekites :

1- al-Fard = al-Fard et al-Wajib chez les Malekites ont le même sens.

À part pour le pèlerinage dont le sens de « Fard » est « Pilier« 

2- al-Mahtoum 

3- al-Lazim

4- al-Maktoub

5- al-Mustahaq

6- as-Sunna al-Muakaka par métaphore comme l’évoque al-Miqri.

Cependant l’auteur d’At-Tafri’ voit une différence terminologique entre Wajib, Fard et Lazim il dit :

« Tout ce qui est Lazim (nécessaire) est suivi de Kafara (expiation si on ne le fait pas) ainsi al-Qada (s’acquitter) est Wajib (c-à-d : obligatoire) et non Lazim (nécessaire). » page 306, volume 1

Il dit par ailleurs :

« al-Witr est Masnoun (une Recommandation) non Wajib, ni Mafroud (venant de Fard) » 267.1

Ainsi tout ces synonymes ne sont pas à généraliser dans l’absolu chez les Malekites.

🙂

Al-Mustahab

  • La définition linguistique d’al-Mustahab : 

Dans le dictionnaire d’al-Qamus al-Muhit, c’est définit par :

« Ce qui est agréable pour lui, ce qui l’a marqué » (Istihabahu ‘alayh Atharahu)

Sur la définition du Man’dub il dit :

« Al-Man’dub c’est ce qui est Mustahab »

  • La terminologie chez les Malekites :

Ibn Rushd dit :

« C’est ce qui est récompensé pour son accomplissement, et qui n’encourt pas de peine s’il est délaissé » (Mâ fi fi’luhu Thawab wa layssa fi tarkuhu ‘Iqâb) al-Muqaddima 64.1

  • Les synonymes de Mustahab dans la terminologie Malekite :

L’Imam al-Hattab a dit que la plupart des Malekites ont comme synonyme d’al-Mustahab : al-Mandoub.

Ahmad Zarrouq dit que chez les Malekites de Baghdad, le terme Sunna est synonyme de Mustahab. (Sharh Rissala Page 104 volume 1)

  • Les différentes catégories de Mustahab :

Al-Hattab a évoqué trois visions chez les Malekites au sujet d’al-Mustahab :

1- Ibn Rushd voit que le Mustahab se décompose en trois catégories :

  • Sunane 
  • Ragha-ïb
  • Fada-il

2- al-Mâziri la voit ainsi :

  • Sunane
  • Fada-il
  • Nawafil

Al-Maqri l’a suivi dans ce sens, il a ajouté que Fada-il et Ragha-ib sont une seule et même chose.

3- Ibn Bushayr voit la décomposition d’al-Mustahab en 4 catégories :

  • Sunna
  • Raghiba (ou Fada-il)
  • Mustahab
  • Sunna ou Fadila

🙂

Définition de Sunna :

Al-Maqri a dit : 

La sunna est ce qu’a accomplit le Prophète ﷺ et a incité à faire (wa Fawâm ‘alayh), ou bien la chose par laquelle il fut compris l’incitation à la faire si sa cause se répète, tel que la prière de l’éclipse, ou bien la levée de l’interdiction, ou bien l’invitation à pareil que cela. 

L’auteur d’Al-Fawakih ad-Dawaniy a dit :

La sunna chez les Malekites de Baghdad est ce qui est dessous du Fard. 

Ceci est plus général que ce que nous avions évoqué plus haut. -et Allah est plus savant-.

Quant à la 2ème catégorie qu’est (ar-Raghiba et al-Fadila) :

Ibn Rushd a dit :

Elles sont également connues par plusieurs définitions qui sont toutes connues pour un seul sens : ar-Raghiba c’est ce que le Messager a fait en l’incitant par sa parole :

« Celui qui accomplit cela aura cela » (Ibn Rushd dans al-Muqadimâte, 64/1)

Même si Ibn Bushayr ne met pas en condition l’incitation à l’action, pour lui il suffit que l’action soit accomplie la plupart du temps.

Quant à la 3ème catégorie :

An-Nawafil et al-Mustahab, comme le dénomme Ibn Bushayr.

Le sens voulu par cela est tel qu’Ibn Rushd l’a défini : 

 » C’est ce que la législation (ash-Shar’) récompense pour son accomplissement, sans que le Messager Salla Allah ‘alayhi wa Salam ne l’ait ordonné, ou bien recommandé (yarghab fihi) ou  incité à le faire (dawam ‘alayh) »

Ibn Bushayr a défini également, en disant :

« C’est ce dont en a informé « le législateur » et l’a généralisé dans les actes de bien ».

C’est de là qu’est venue l’appellation d’ « al-Mustahab » sur le plan terminologique.

🙂

Al-Mubah :

  • Définition linguistique d’al-Mubah :

Dans al-Qamous al-Muhit al-Mubah est défini par :

« Telle chose t’a été permise, elle a été autorisé pour toi (Abahtuka ash-Shay, Ahlaltahu laka) »

Le sens voulu par al-Mubah est donc le licite (al-Halal), le permis (al-Jawaz) :

  • La définition chez les Malekites :

Ibn Rushd dit :

« Ce dont il n’y a pas de récompense pour son accomplissement, ni de châtiment pour son délaissement, tel que le fait d’être debout ou d’être assis » (al-Muqadimâte page 64 volume 1)

  • Les synonymes de Mubah auprès des Malekites :

Al-Qarafi ainsi que ceux qui l’ont suivi tel qu’al-Hattâb ont dit que la plupart des Malekites emploient le terme « al-Jawaz (permis) », dont le sens est équivalent à celui de « Mubah ».

🙂

al-Haram :

  • Définition linguistique du mot Haram :

Dans al-Mu’jam al-Maqâbiss il est dit : « al-Ha et ar-Ra et al-Mim, ont une seul et même racine, qui est l’empêchement (al-Man’) et l’insistance (at-Tashdid), al-Haram est donc à l’opposé de Halal ».

  • La définition terminologique chez les Malekites

Ibn Rushd a dit :

« C’est ce dont Allâh a averti qu’il y a un châtiment en conséquence de son accomplissement ». (al-Muqadimâte 64/1)

🙂

al-Makruh :

  • Définition linguistique du mot Makrouh :

Dans al-Ma’jum al-Maqayyîs il est dit :

« al-Kaf, ar-Ra, al-Ha, ont toute la même racine, qui sont aux antipodes avec l’agrément, et l’amour »

  • La définition terminologique chez les Malekites :

Ibn Rushd a dit :

« C’est ce qui, dans son délaissement, contient une récompense, mais dont son accomplissement il n’y a pas de châtiment ». (al-Muqadimâte page 64 page 1)

  • Les synonymes de Makrouh :

Ibn Rushd a dit que le synonyme de Makrouh est « Mutashâbih (équivoque) » comme mentionné dans la parole du Prophète Salla Allâh ‘alayhi wa Salam :

« Le Halal est évident, le Haram est évident, et entre eux il y des choses équivoques ». rapporté dans Sahih al-Bukhrai dans Kitab al-Iman

 

Ecole Malekite