Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

al-Ghazi ibn Qayss al-Andalousi (m.199h)

al-Ghazi ibn Qayss (m.199h) le rapporteur de la lecture Nafi’ en Andalousie

le pont de cordoue

Il s’appelle al-Ghazi ibn Qayss, on le surnomme Abu Muhammad al-Amawi (l’Omeyyade) al-Qurtubi (de Cordoue) al-Andalousi (l’Andalou).

Nous n’avons pas conaissance de la date de sa naissance, mais on sait qu’il est né durant la gouvernance de ‘Abd ur-Rahman ibn Mu’awiyya qui a débuté en l’an 138h.

Ses maîtres :

  • Malik ibn Anas
  • Nafi’ ibn Abi Na’im
  • Ibn Jurayj
  • Ibn Abi Dhi-eb
  • Al-Awza’î

Ses élèves :

  • Son fils ‘Abd Allâh
  • ‘Abd al-Malik ibn Habib
  • Asbagh ibn Khalil
  • ‘Uthman ibn Ayoub

Spain, Andalusia, Cordoba, praying hall inside the Mezquita (Mosque cathedral) Andalusia Arab Civilization Architecture Building cathedral Church Civilization colonnade Column Cordova Europe historical religions History Horizontal Indoors Landmark Monument Mosque No People Religion religions Religious Religious building Spain the Arabian Andalusian architecture UNESCO World Heritage Site

Sa place dans l’école Malekite :

Il fait partie des références et des Fuqahas de l’Andalousie, il est décrit comme étant l’un des plus connus dans ce domaine, doté d’une grande maîtrise comme le cite adh-Dhahabi.

Il a participé à l’expansion de l’école Malekite dans la péninsule Ibérique (Espagne, Portugal), il a été d’une grande utilité pour son peuple.

Abu ‘Umar al-Muqri dit :

« Il est le 1er à avoir fait entrer le Muwatta de Malik, et la lecture coranique selon Nafi’ en Andalousie. Il a vu Malik alors qu’il rédigeait al-Muwatta qu’il (al-Ghazi ibn Qayss) a mémorisé.  »

Le Qadi ‘Iyad a dit dans Tartib al-Madarik :

« Il est revenu en Andalousie avec une science considérable avec laquelle son peuple a pu en profité ».

Il n’était pas seulement un spécialiste en Fiqh, mais aussi un spécialiste du Hadith, et un savant du Quran.

Ibn ‘Abd al-Barr dit à son sujet :

« Il était intelligent, perspicace, il a rapporté un nombre important de Hadiths, il était versé dans les questions juridiques, une référence dans les sciences coraniques. »

Il avait une mémoire prodigieuse et était l’ami de Ziyad ibn ‘Abd ar-Rahman, le célèbre savant Malekite Andalou plus connu sous le nom de Shabtoun.

Lorsqu’il retourna de son voyage au Hijaz, al-Ghazi ibn Qayss s’est vu proposé le poste de Qadi (juge) par Ziyad ibn ‘Abd ar-Rahman, poste qu’il occupera jusqu’à sa mort.

Adh-Dhahabi dit sur lui : « L’Imam, le Shaykh de l’Andalousie, Abu Muhammad al-Andalousie, le récitateur »

Abu ‘Amrou ad-Dani a dit :

« Il est le 1er à avoir introduit la lecture de Nafi’ et le Muwatta en Andalousie »

Al-Ghazi ibn Qayss disait :

« J’ai révisé mon Mushaf (Quran) par le Mushaf de Nafi’ à 13 reprises ».

Son décès :

Il est mort en l’an 199h. Il laissa un fils savant, pieux dont les invocations étaient exaucées, ayant atteint le degré de l’ijtihad à qui il a enseigné le Quran et la retranscription du livre sacré.


Les point à retenir sur lui :

  • C’est un compagnon de Malik parmi les Andalou
  • Il a mémorisé le Muwatta de l’Imam Malik
  • Il est le 1er à avoir introduit la lecture coranique d’après Nafi’ en Andalousie
  • Il était expert en Hadith, en Fiqh et en science coranique.
  • Il était également copiste du Quran et une référence en la matière.
  • Sa transmission d’après Nafi’ ibn Nu’yam al-Madani est prise très au sérieux car il l’a révisé à 13 reprises.

Source :

  • Tartib al-Madarik du Qadi ‘Iyad
  • Tarikh al-Adab al-‘Arabi de ‘Umar Faroukh
  • Siyar A’lam an-Nubala

Ecole Malekite