Site d'introduction à l'Ecole Malikite en langue française :)

Chapitre de l’inattention -en prière- | Partie 2

Chapitre de l’inattention -en prière- | Partie 2

Celui dont le doute devient maladif, ne doit pas tenir compte de son doute en son cœur, et ne doit pas réparer ce sur quoi il doute que ce soit un rajout ou bien un oubli -dans la prière- , il fera seulement une prosternation de réparation après le Salam final.

Celui qui aura récité à voix haute le Qunut n’aura pas à accomplir de prosternation de réparation pour cela, cependant cela est réprouvé si c’est fait volontairement.

Celui qui rajoute une sourate dans ses deux dernières unités de prières n’a pas à faire de prosternation de réparation.

Celui qui lorsqu’il entend le nom de Muhammad Salla Allâh ‘aleyhi wa Sallam, alors qu’il est en pleine prière et prie sur lui -en disant Salla llâh ‘aleyhi wa Sallam- il n’encourt rien, que ce soit par inadvertance ou bien volontaire, ou bien assis ou debout.

Celui qui récite deux Sourates ou plus que cela dans une unité de prière, ou bien achève une sourate et entame une autre en s’inclinant avant de la terminer n’encourt rien dans tout ces cas là.

Celui qui en pleine prière indique avec sa main, ou bien sa tête n’encourt rien.

Celui qui répète la Fatiha que ce soit par inadvertance ou volontairement doit faire une prosternation de réparation après le Salam, si c’est fait de manière volontaire -sa prière -selon l’un des deux avis- est apparemment invalide.

Celui qui se souvient avoir oublié une Sourate après s’être baissé pour l’inclinaison (ar-Ruku’), n’a pas à revenir pour la réciter.

Celui qui se souvient de la récitation en silence ou à voix haute avant l’inclinaison (ar-Ruku’), se devra de refaire la récitation, que cela se porte sur une seule sourate et il n’aura pas à faire de prosternation de réparation pour cela, si cela porte sur la Fatiha, il devra la refaire et faire une prosternation de réparation après le Salam Final. S’il a dépassé l’inclinaison (ar-Ruku’) il devra faire une prosternation de réparation avant le Salam Final pour avoir omis la récitation silencieuse ou à voix haute, si c’est pour avoir réciter à voix haute -alors qu’il devait réciter en silence- il fera une prosternation de réparation après le Salam Final, que ce soit dans la Fatiha ou une Sourate.

Ecole Malekite